Témoignage client

CashGuard, un système pour rendre automatiquement la monnaie dans les petits commerces

Rendre sa monnaie à un client le plus rapidement possible lorsque la file d’attente s’étire est toujours anxiogène pour le commerçant, conduisant à un risque non négligeable d’erreur. Pour rendre la monnaie plus rapidement, sans erreurs et sans stress, certains se sont tournés vers CashGuard, un système sécurisé de gestion d’espèces.

CashGuard, fondé en Suède en 1991, avait pour ambition d’aider les petits commerçants à sécuriser la gestion de leur monnaie. C’est un succès, puisqu’en 2011, on recensait plus de 300 boulangeries équipées en France, et 17 000 commerces sur toute l’Europe…

L’avantage pour ces commerçants ? CashGuard est une caisse entièrement sécurisée qui rend impossible les braquages et est doté d’un système de reconnaissance automatique des pièces et billets, lui permettant de rendre la monnaie sans aucune erreur beaucoup plus rapidement que n’aurait pu le faire le commerçant.

Une boulangère des Hauts-de-Seine, Delphine Marjollet, explique les différents avantages qu’elle voit à ce système (lire son interview sur le site de CashGuard):

–        « Les clients trouvaient ça plutôt pratique, pour l’hygiène, pour les erreurs de rendu-monnaie, pour se défaire de leurs petites pièces… »

–       « Comme c’est la 1ère année que nous sommes à notre compte, nous sommes très prudents. Donc nous comptabilisons très précisément tout ce qui rentre et tout ce qui sort, ce qui prend du temps. Nous avons cherché pendant un bon moment avec le comptable, et conclu que c’était vraisemblablement dû a de très, très lourdes erreurs de caisse… Maintenant c’est terminé ! »

–       « Je viens d’embaucher deux vendeuses qui sont très jeunes, et qui ne savent pas forcément rendre la monnaie rapidement. Du coup quand il y a du monde, elles ne sont pas paniquées : la machine calcule tout à leur place, et sans jamais se tromper… »

–       « Au départ, les clients me disaient parfois que ça éloignait le contact avec les vendeuses. Ils avaient peur que ça soit moins convivial, parce que c’est une machine. Mais nous leur avons expliqué qu’en fait, une fois que nous avons tapé le produit sur la caisse, nous pouvons leur parler tranquillement pendant qu’ils payent, au lieu d’avoir la tête dans le tiroir-caisse à essayer de rendre la monnaie sans se tromper. Du coup, le contact est beaucoup plus détendu, au contraire. Ils ont vite vu que ça ne remplaçait personne, et qu’il y avait toujours quelqu’un en face d’eux. »

 

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.