Association d'acteurs locaux

« J’achète à vélo », une incitation à l’achat de proximité

En septembre 2004, le Gracq (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens), une association belge ayant pour objectif la promotion du vélo comme moyen de locomotion, a lancé l’opération « J’achète à vélo », à Bruxelles et en Wallonie. Depuis cette date, l’opération s’est renouvelée 5 fois, attirant chaque fois plus de commerçants (lors de la dernière édition, en 2009, plus de 1200 commerçants étaient concernés).

Le principe est simple : une carte est remise à chaque cycliste participant qui, pour chaque achat effectué à vélo, obtient un tampon, ce qui lui permettra par la suite de participer à un tirage au sort. A gagner : des bons d’achats et… des vélos. Les commerçants ne sont pas en reste, et peuvent également gagner des lots. L’opération a été soutenue par les ministres de la Mobilité et de l’Économie et du Commerce.

 

L’objectif de l’opération est double.
D’une part, bien sûr, il s’agit de convaincre les citoyens d’utiliser plus volontiers leur vélo afin de réaliser leurs courses, et ainsi de participer au désengorgement des routes belges, tout en tentant de résoudre les problèmes de stationnement. D’autre part, l’opération tente de convaincre les commerçants des bénéfices de cette clientèle, qui, à en croire une étude réalisée à Münster, se déplacerait plus fréquemment dans les commerces de proximité, et achèterait autant, sinon plus, que ses homologues motorisés. Le Gracq a ainsi publié une brochure développant les avantages de l’achat à vélo pour les deux parties :

 

Une version hollandaise de l’opération a également vu le jour, qui elle s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui : « Met belgerinkel naar de winkel ». Le principe, qui regroupe actuellement 13 municipalités, est exactement le même.

 

 

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.