Aménagement boutique

La confiserie new yorkaise Dylan’s Candy Bar joue sur le design et la décoration

Le Dylan’s Candy Bar n’est pas une confiserie comme les autres : ce paradis sucré, renommé Candy Land (« le pays des bonbons ») est moins conçu pour les enfants que pour les touristes et riches habitants de l’Upper East Side, le quartier le plus chic de Manhattan. Une décoration pointue, des objets très mode et un site extrêmement travaillé : on en oublierait presque que le Dylan’s Candy Bar a pour but premier de vendre des bonbons !

Dylan Lauren, la fille du célèbre couturier, a hérité de son intuition en matière de business, puisque le Dylan’s Candy Bar est devenu un des nouveaux lieux branchés de New-York. Mais elle s’est aussi approprié son sens esthétique : autant la boutique que son site Internet ont un design extrêmement soigné, inspiré du pop art, avec des couleurs acidulées pour une ambiance euphorisante.

La boutique, de 3 étages, est organisée par thématiques : des coins Pez ou cupcakes, mais également le Candy Spa, où l’on trouve des produits de bain tous plus alléchants les uns que les autres, ou encore le bar à glaces artisanales. Outre une multitude de présentoirs à bonbons, on trouve une baignoire remplie de

chocolats multicolores ou encore un lapin en chocolat géant qui invite les visiteurs à prendre une photo originale. Les escaliers laissent voir des bonbons emprisonnés dans les marches, les sièges sont en forme de sucettes géantes… « Ma boutique, c’est aussi un hommage au monde magique de l’enfance : on a tous rêvé d’être invités chez Willy Wonka… », sourit Dylan Lauren.

Cette décoration hors du commun a permis à Dylan Lauren d’attirer de nombreux artistes, très impressionnés par sa boutique. Le chanteur Mika a ainsi déclaré qu’il se reconnaissait parfaitement dans le style enfantin, coloré mais tendance du Dylan’s Candy Bar, et y a organisé plusieurs séances de dédicaces avec ses fans.

Et le design n’est pas que dans la décoration du magasin : le Dylan’s Candy Bar propose aussi un assortiment d’objets fashion, bien en accord avec le décor fruité et vitalisant du magasin. Des pochettes pour iPhone aux sacs à mains ou t-shirts, les bonbons et les couleurs s’invitent partout, y compris dans une gamme de soins pour le corps, parfum soda ou fraise Tagada !

L’idée de la fondatrice, Dylan Lauren ? Créer un lieu chic et gourmand, pour remettre les bonbons au goût du jour, voir à la pointe de la tendance. Le site Internet de la boutique propose un « Gift Guide », c’est-à-dire un livret de conseil pour sélectionner le bon assortiment de bonbons selon l’occasion ou le niveau d’intimité avec les gens à qui on souhaite les offrir. Et si cela ne suffit pas, le client peut demander un service de personal shopper, pour être sûr de sélectionner la gourmandise parfaite parmi les 5000 références de bonbons réparties sur 3 étages !

La boutique organise également des anniversaires et des mariages chics au milieu de son Candy Land, pour les Américains qui rêvent de retomber en enfance lors d’une occasion spéciale.

Bref, le Dylan’s Candy Bar joue la carte des plaisirs régressifs sans jamais tomber dans le cliché. Et c’est une réussite : selon l’Entreprise, les géants de l’agroalimentaire y testent en exclusivité leurs nouveautés (16 parfums de Skittles et 21 couleurs inédites de M&M’s pour Mars, par exemple…), les distributeurs viennent y faire leur sélection de confiserie et le montant du panier moyen est 4 fois plus élevé que dans les confiseries classiques ! Une belle manière de dépoussiérer les bonbons.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.