Bar et Restaurant

Le Lezard King, un bar en hommage au groupe de rock The Doors

Fan des Doors et cocktailiste de métier, Christophe Maillet a décidé, en septembre 2010, de concilier ses deux passions en ouvrant près de la Bastille un bar à l’effigie du groupe mythique, le Lezard King. L’objectif ? « Devenir le lieu incontournable pour les fans des Doors et les amateurs de cocktails »… Une ambition qui devenait réalité, jusqu’à ce que les avocats de The Doors réclament la fermeture du bar. 

Le Lezard King (surnom de Jim Morrisson, leader du groupe de rock) évoque clairement son lien avec les Doors. Le propriétaire du bar, ne s’est pas arrêté là : la musique est évidemment celle des Doors, la carte des cocktails est un hommage au groupe mythique, avec des cocktails créés tout spécialement par le tenancier pour porter le nom de certaines chansons.

La décoration est à l’avenant : du rouge, des fauteuils confortables, d’immenses photos du groupe tapissées sur les murs, tout rappelle l’ambiance chaleureuse et conviviale des années 60-70. Le Lezard King dispose même d’un blog pour tenir les habitués au courant des différents événements organisés par le bar.

Pour Christophe Maillet, cette initiative était une occasion de redorer le blason de son groupe préféré, un peu oublié, et surtout de proposer une autre motivation pour fréquenter le bar : « Je voulais créer un univers à part entière, pas seulement des cocktails originaux », déclare-t-il. Les clients concilient l’ambiance chaleureuse du bar avec un univers musical qui leur parle.

Malheureusement, les Doors n’ont pas apprécié cette utilisation de leur image de marque sans leur consentement. D’après Le Figaro, leur avocat a contacté Christophe Maillet : « Fin avril, j’ai reçu un courrier des avocats des Doors qui me donnaient 60 jours pour changer les affiches du bar, son nom, le nom des cocktails ainsi que le site Internet car les Doors ne voulaient pas être assimilés à un débit de boissons. » Pourtant, d’après 20minutes, de tels bars existeraient à Berlin et à Amsterdam et n’auraient jamais reçu de plaintes du groupe…

Christophe Maillet a donc décidé d’attendre la fin de l’ultimatum posé par les avocats pour décider s’il changeait le thème de son bar ou pas : « Honnêtement, je pense (et j’espère) que c’est un canular, le batteur des Doors m’a répondu par mail qu’il passerait avec plaisir lorsqu’il viendrait à Paris ! ». Les fans des Doors ont donc un petit répit pour profiter de ce bar unique dans la capitale…

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.