Concept boutique

Les « bars à… » : se faire plaisir en quelques minutes

Les « bars à… » prennent le plus souvent la forme de simples comptoirs installés dans des lieux de forte affluence : centre commerciaux, gares ou aéroports. Ils offrent des services express, peu coûteux, et ultra-spécialisés dans le but de déclencher des achats « coups de cœur ».

Ces bars permettent à leur clientèle – souvent féminine – de s’offrir un moment de plaisir plus rapide et moins onéreux qu’un spa ou une séance de shopping. Le bar, correspond en effet à un moment de pause, de plaisir qu’on s’offre (une bière, un cocktail, un café).

Le personnel, formé à une discipline dont ils deviennent expert, promet une qualité de service optimale et une prestation totalement personnalisée. Elle comprend généralement des conseils pour reproduire le service seul chez soi, ce qui établit une relation plus complice entre le personnel et le client.

Le bar à coiffure 365C, qui dispose de corners dans plusieurs grandes enseignes de beauté à Paris, propose ainsi de se faire coiffer sur cheveux secs, pour 15€, en 15 minutes. Un rapport au temps, à l’échelle de la minute, qui correspond à ce qu’est un bar : un lieu qui implique un temps court où on ne s’attable pas.

Didact hair BuildingLes différentes offres sont fréquemment proposés sous la forme d’un « menu », comme dans le bar à frange Didact Hair Building, qui propose aux clientes de choisir leur style parmi un choix de 10 formes de franges à clip.

Le nom de « bar » porte aussi la promesse de passer un moment de détente et de plaisir: un « bar à sourire » est plus rassurant qu’un centre de blanchiment des dents, un « bar à lunettes » plus sympathique qu’un opticien. Le bar est en outre un lieu de convivialité, où l’on vient entre amis, ou à la rencontre des autres clients.

bar à lunetteDe nombreux « bars à… » sont dédiés à la beauté, mais pas seulement. Chez Marie-Sophie Dion, opticienne québécoise, les lunettes s’inspirent par exemple des tendances observées sur les podiums des créateurs et s’essaient comme des vêtements. Dans la perspective du bar perçu comme un endroit de pause et de détente, on peut citer le bar à Siestes Zen situé passage Choiseul à Paris.

Le café londonien « Lady Dinah’s cat emporium » a poussé le concept à son extrême en devenant un « bar à chat » : à l’heure du thé, les citadins souvent privés d’animaux de compagnie peuvent venir y profiter de la présence et de l’affection d’une trentaine de félins.

Ce type d’établissement parie sur une consommation « coup de cœur », en offrant un service de très bonne qualité, rapidement et à prix léger. C’est une façon de conquérir une clientèle d’actifs ayant peu de temps à consacrer à leur beauté ou bien-être. C’est aussi un bon moyen pour les professionnels de multiplier les occasions de visite. Ainsi, un commerce pourra très facilement mettre en valeur une de ses spécialités en installant un bar dédié à l’intérieur de son point de vente.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.