Aménagement boutique

Nouvelle tendance : les cafés deviennent des espaces de co-working

Face à l’émergence de nouveaux modes de travail en mobilité, les cafés s’équipent pour accueillir un nouveau type de clientèle : les travailleurs nomades.

Café 4

Le café est traditionnellement le lieu de la pause. La tendance s’inverse pourtant depuis peu, puisque les cafés sont investis par les entrepreneurs, free-lances et autres télétravailleurs à la recherche d’un bureau de substitution, et aussi les salariés et commerciaux ayant besoin d’une salle de réunion originale.

En réponse à cette tendance, de plus en plus de cafés s’adaptent pour attirer cette nouvelle clientèle.

 

Des aménagements et services adaptés

L’enjeu est d’abord pour les cafés de repenser leur espace pour en faire un lieu de travail équipé et convivial. Les professionnels, travaillant le plus souvent sur leur ordinateur, ont surtout besoin d’être installés confortablement, dans un endroit calme favorisant la concentration, et de bénéficier d’un équipement numérique tel que le WiFi, prises, ….

Le Café Craft, premier café dédié aux créatifs indépendants, arbore donc un design studieux et confortable : sol à damier noir et blanc, comptoir à l’entrée où reposent les cakes et le café, une longue table de travail en bois clair équipée de connexions électriques et Ethernet, et, dans le fond, le coin détente avec canapé et revues d’art.

Café 3

L’Arobase café mise quant à lui sur l’équipement informatique : tables équipées de prises, accès internet, imprimante, scanner, …

L’adaptation de l’espace peut aller jusqu’au développement de services spécialisés pour répondre au besoin d’espace, d’intimité ou de confidentialité des entrepreneurs (accueil de clients, prospects, partenaires ou investisseurs potentiels).

Certains cafés, comme La Cantine, s’adaptent à cette demande en leur permettant de louer des salles de réunion où ils pourront s’isoler. Ce service constitue également une source de revenus complémentaires pour le café.

 

La formation d’une communauté de clients

Le café n’en reste pas moins un endroit privilégié pour se rencontrer et échanger. C’est justement cette spécificité que recherche ce nouveau public de travailleurs. Les entrepreneurs qui travaillent dans un même espace ont en effet souvent beaucoup en commun, et peuvent s’enrichir mutuellement en partageant leurs expériences. Certains établissements ont donc mis en place des initiatives afin de favoriser la formation de communautés de clients.

La Microsoft Digital Eatery est par exemple un espace de travail partagé qui permet aux entrepreneurs, aux médias, aux investisseurs et au public en général de se rencontrer. Le lieu est aménagé en îlots, à la manière de communautés en ligne régies par un intérêt commun.

Café 2

A Beijing, un café s’est quant à lui spécialisé dans la clientèle « start up »: les jeunes viennent de toute la ville pour y poser les bases de leur projet entrepreneurial. Des professionnels sont présents tous les jours pour conseiller chaque entrepreneur, soutenir leur projet et élargir leur cercle de connaissances.

 

Un business model repensé

En effet, face à ces nouveaux usages, les cafés doivent faire évoluer leur modèle économique. Ainsi, à l’Anticafé,  les clients sont facturés au temps passé et non à la consommation, disponible en libre-service. Les clients peuvent payer un forfait à l’heure, à la journée ou à la semaine.

Café 1

Grâce à ces innovations, les cafés réussissent à fidéliser une clientèle de travailleurs de plus en plus nombreuse. Ils passent du statut de lieu de consommation à celui de véritable lieu de création et d’échanges.

 

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.