Aménagement boutique

Le waitertainment, pour que faire la queue devienne un plaisir

Les musées, des précurseurs

Devant les musées s’étirent souvent de gigantesques files d’attentes, surtout pour les expositions les plus médiatisées. La solution pour occuper les visiteurs pendant le temps d’attente ? Profiter de la queue pour commencer l’exposition, avec des éléments biographiques et culturels disséminés le long de la file d’attente (cf ci-dessus pour l’exposition Edvard Munch à Beaubourg). De la sorte, les visiteurs n’ont pas l’impression d’attendre passivement, mais se préparent à l’exposition en en apprenant plus sur son contexte et la vie de l’artiste.

La restauration, autre secteur qui a très vite mis en place des stratégies pour mieux faire supporter l’attente

Attendre son plat ou simplement un serveur débordé pour passer commande n’est jamais agréable, et les restaurateurs ont vite appris à faire patienter leurs clients. Au menu :

  • Des coloriages ou autres jeux calmes pour les plus petits, qui sont souvent ceux que l’attente incommode le plus
  • Une salade d’accueil ou quelques biscuits apéritifs servis automatiquement dès l’arrivée des clients, qui patientent ainsi plus facilement puisqu’ils ont de quoi tromper leur faim en attendant leur commande
  • Une information précise sur le temps d’attente à prévoir, qui permet d’aborder l’attente beaucoup plus sereinement que si le client ne sait pas à quois’attendre !

 

 La télévision, une solution privilégiée

Quoi de mieux pour se distraire pendant l’attente que de regarder la télévision ? Ce postulat a été repris par de nombreuses entreprises, à tel point que de nombreux groupes disposent aujourd’hui de leur propre chaîne de télévision, qui tourne en boucle sur leurs écrans (MacDonald’s, Buffalo Grill, La Poste…).Cependant, même les commerces locaux peuvent disposer de postes de télévision pour mieux faire supporter l’attente : par exemple, le réseau Cigale TV est installé gracieusement chez les commerçants pour vanter la qualité des artisans du quartier.

 

Des innovations simples à mettre en place…

A Bangkok, une maison d’édition, BBDO Bangkok, a eu l’idée de combattre la baisse des pratiques de lecture en allant chercher les lecteurs… là où ils n’ont rien de mieux à faire : dans les files d’attente. Concrètement, la maison d’édition a installé des distributeurs indiquant à chaque client leur numéro dans la file… suivi par une nouvelle, imprimée sur le même ticket ! (source : De la Pub mais pas que).Sur le même principe, la maison d’édition a collé des stickers le long des files d’attente, écrits « à l’envers » pour que le client puisse découvrir la suite de la nouvelle au fur et à mesure qu’il avance dans la queue.La campagne « Enjoy the wait », mise en place gratuitement chez les commerçants locaux, a immédiatement créé un buzz médiatique autour de la maison d’édition, dont les ventes auraient augmenté de 25% suite à cette opération d’intérêt public !

…A l’événementiel, la manière la plus spectaculaire d’animer une file d’attente

Les parcs d’attraction sont passés maîtres dans cette technique pour faire patienter le client : des bruits inquiétants ou alléchants, la visite de mascottes du parc, des vitrines emplies d’objets sur le thème de l’attraction… « C’est une façon très habile d’améliorer l’expérience utilisateur : plutôt que de laisser les clients faire la queue comme des sardines, vous mettez en place tout un parcours où les clients s’immergent progressivement dans l’ambiance et l’expérience de l’attraction », explique Fred Cavazza sur son blog.Mais ce ne sont pas les seuls commerces à pouvoir organiser de telles animations. Ainsi, lors des premières de films, les cinémas organisent souvent des concours de déguisement pour que les plus fans aient le plaisir d’enfiler toute leur panoplie. 

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.