Nomadisme

Street-vending, food trucks, commerces ambulants : s'affranchir des contraintes d’une boutique fixe

De plus en plus, les commerces cherchent à se défaire des contraintes physiques des murs du magasin. Les espaces de vente ne sont désormais plus condamnés à être fixes et figés en un endroit défini. Au contraire, ils répondent à une logique de flexibilité et de liberté, pour mieux répondre aux besoins de leurs nouveaux clients, au mode de vie plus nomade. Délestés des contraintes d’un local (loyer, maintenance, gestion du personnel, rigidité des horaires), les commerçants peuvent se consacrer librement à la conquête d’une clientèle toujours plus nombreuse et diversifiée.  Les premiers à s’emparer de la tendance ont été les cuisiniers et restaurateurs : les « food trucks » se sont multipliés pour proposer des repas sur le pouce aux citadins pressés.

DenverAinsi, le Denver Cupcake Truck parcourt la banlieue de Denver pour y vendre ses gâteaux, et prévient chaque ses clients de son nouvel emplacement via Facebook. Il joue ainsi sur l’effet de surprise, investissant un nouveau lieu et rencontrant de nouveaux clients chaque jour. Le commerce fait sa propre promotion en se déplaçant dans le quartier, et ses passages sont de plus en plus attendus par les habitués.

camionA Paris, le « Camion qui fume » s’installe chaque jour, midi et soir, sur une place différente de la capitale, selon un programme affiché une semaine à l’avance sur leur site internet. Les clients affluent pour déguster les burgers typiquement américains préparés à la demande et devant leurs yeux.

Le WayCup Café est le tout dernier-né du genre des food trucks. Ce « coffee shop ambulant » a choisi de s’inviter chez les consommateurs à bord d’une authentique VESPA APE des années 60, symbole de la « dolce vita ». Il promet un café de très grande qualité, à base d’arabica d’Amérique centrale. Le véhicule concourt ici à renforcer l’atmosphère conviviale et haut-de-gamme lors partage d’un bon café. De même, les camions de la boulangerie Paul, postés sur certaines aires d’autoroute constituent un gage de qualité et de fraîcheur des produits proposés.

Plus original, l’entreprise Vélissime propose un service de cantine itinérant pour les cols blancs parisiens : Chaque jour de la semaine, un triporteur stationne entre 5 et 30 min au pied du siège d’une entreprise ou d’un lieu public, et propose aux travailleurs un déjeuner sain, complet, et cuisiné maison.

styleLe secteur de la mode s’approprie désormais le mode itinérant : ainsi, c’est également dans un camion que s’est installée Styleliner, une boutique ambulante de vêtements de luxe. La boutique propose des pièces de jeunes créateurs dénichées tout autour du monde par une jeune styliste. Le camion se déplace à domicile chez les clientes habituées, mais aussi dans les Hamptons, en Floride, et aux abords des fashion weeks américaines.

En France, le Caravan shop offre aux parisiennes un showroom ambulant, rassemblant vêtements et accessoires vintage, à découvrir à la sortie du bureau ou devant les bars branchés.

sentierLa boutique ambulante permet au commerçant d’acquérir une notoriété dans des zones où il serait peu rentable d’installer un commerce fixe. C’est également la démarche du salon de coiffure ambulant « Aux Sentiers Coupés ». Un camion spécialement aménagé sillonne toute l’année 24 villages de la Haute Corse et du centre de l’île, pour éviter à leurs habitants d’avoir à se déplacer pour se faire couper les cheveux.

En plus d’être une formule souvent économique pour le commerçant, le magasin itinérant est un moyen d’aller à la rencontre de ses clients et de déclencher chez eux des achats impulsifs, de peur que le magasin ait disparu le lendemain.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.