Bar et Restaurant

Urban Rustic réussit à prôner le locavorisme en plein New York

A première vue, l’Urban Rustic ressemble à une sandwicherie comme il y en a tant à New York. Mais celle-ci est née d’une conviction forte : tous les New-Yorkais pourraient se nourrir d’une manière qui préserve à la fois leur santé et l’environnement… si seulement on leur proposait des snacks adaptées. C’est chose faite depuis 2008 en plein centre de Brooklyn.

Ici, tous les produits sont préparés sur place, avec des fruits et légumes de saison et cultivés dans un rayon de 200 km (ce qu’on appelle le locavorisme). Si les recettes sorties de l’imagination gourmande des cuisiniers ne vous tentent pas, il suffit de choisir ses légumes parmi les étalages et de les apporter au comptoir pour qu’on vous confectionne un sandwich à la minute.

Les smoothies changent chaque saison, et quel que soit le plat choisi, le chef peut énumérer la provenance exacte de chacun des ingrédients. Transparence, écologie et saveur, un cocktail réussi selon Matthew B de Brooklyn : « Leur engagement à fournir des produits locaux et de qualité conduit à une nourriture vraiment délicieuse, mais aussi à une super contribution pour les agriculteurs locaux !» Bien sûr, la boutique elle-même est irréprochable : l’énergie provient d’éoliennes, les déchets sont triés, les couverts sont recyclables… et les livraisons sont effectuées en triporteur électrique, l’un des moyens de locomotion les moins énergivores. Même le très pointu Huffington Post reconnaît la qualité environnementale de la boutique.

Mais la sandwicherie ne voulait pas plaire seulement à un public d’écologistes convaincus. Végétariens ou pas, gourmands ou au régime, intolérants au lactose ou fans de sucré-salé, il y en a vraiment pour tous les goûts… et cela se voit à la clientèle éclectique. Une politique de diversification réussie, comme en témoigne Bob W : “Je ne suis ni écolo, ni végétarien, ni une de ces sortes de néo-hippies que je déteste, mais je sais qu’ici, tout est frais. Et ça se sent vraiment. »

Le nom est à lui seul un voyage, que reprend la décoration de la boutique : à deux pas du macadam new yorkais, la salle ressemble à une cabane en rondins – rondins que les fondateurs ont s‘ailleurs sciés eux-mêmes dans les Adirondacks. De quoi s’évader de la ville sans la fuir : offrir des oasis de campagne en plein cœur des mégapoles est sans doute une des solutions les plus simples pour compenser l’envie de nature des citadins…

La sandwicherie s’étoffe d’une partie épicerie, où sont vendus des aliments produits localement et souvent atypiques : du sirop de gingembre, du lait « à l’amish », de la bière de Brooklyn ou encore de la glace au lait de coco, dont les ingrédients sont soigneusement détaillés sur une étiquette écrite à la main. Impossible d’y faire ses courses, témoignent les internautes de Yelp.com, mais suffisant pour agrémenter un repas d’une gourmandise locale.

Et pour encore plus faire le lien entre le produit brut et ce que le client retrouve dans son assiette, Urban Rustic invite régulièrement ses fournisseurs à venir parler de leur travail, leurs méthodes d’élevage ou d’agriculture, leurs produits… et faire goûter ces derniers aux clients de la sandwicherie. Il s’agit d’un véritable échange pédagogique, pour inciter les citadins à se réapproprier le contenu de leurs assiettes. La boutique sert donc de relais entre les producteurs et les consommateurs : ou comment réconcilier l’urbain et le rustique… pour le plus grand bonheur des deux parties.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Pour en savoir plus sur l'utilisation de la gestion de données personnelles cliquez ici

Les données personnelles communiquées ne sont utilisées qu’aux seules fins de vous permettre de commenter nos articles, et sont strictement destinées à PagesJaunes et à ses partenaires sous réserve de votre acceptation. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée‚ vous disposez d'un droit d'accès‚ d’opposition, et de rectification des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à PagesJaunes, Direction de la Marque, 204 rond-point du Pont de Sèvres 92649 Boulogne-Billancourt Cedex ou par courrier électronique à l’adresse ideeslocales@pagesjaunes.fr . Vous pourrez être amené à justifier de votre identité par voie postale, à l’adresse précitée.